Le mouvement artistique contemporain du Street art représente toutes les formes d’art qui existent dans la rue ou dans les endroits publics. Il regroupe les techniques du graffiti, du pochoir, de la mosaïque, des stickers ou encore l’art du portrait. Cet art populaire connaît un succès grandissant, car il est accessible à tous sur les murs des villes, des immeubles, le long des routes, etc. Il embellit la grisaille de nos cités et ajoute une touche de couleur dans notre quotidien.

Le Street art intéresse de plus en plus les collectionneurs :

Actuellement, plus de soixante galeries d’art exposent les œuvres des artistes urbains et organisent des ventes aux enchères à Paris. Ces dernières remportent un succès phénoménal. En France, le Street art a trouvé sa place dans le marché de l’art et représente un chiffre d’affaires proche de 100 millions d’euros. Les collectionneurs sont sensibles à l’impact visuel de cet art assez proche de la BD. Ils sont prêts à payer une petite fortune pour faire entrer le style urbain de la rue dans leur salon ! Le Street art est définitivement devenu une forme majeure de l’art contemporain. En effet, certaines œuvres de Banksy, par exemple, peuvent dépasser le million de dollars aux enchères.

Le Street art permet l’engagement social et politique :



Ce mouvement artistique porte des valeurs humanistes et militantes. Il permet à des artistes de montrer leur vision du monde, de véhiculer leurs idées, leurs combats et leurs convictions. Les œuvres du Street art peuvent être interprétées comme des outils de dénonciation, notamment des inégalités sociales causées par la société de consommation. Quand Banksy est passé grand maître pour combattre l’hypocrisie sociale ou politique, le français JR a préféré sillonner la France pour réaliser un film documentaire avec la cinéaste Agnès Varda ! La rue a toujours servi de tremplin à ces artistes pour se faire connaître du plus grand nombre. Les collectionneurs se sont longtemps interrogés : un tableau de Street art peut-il être un objet de collection ? Une fois la notoriété acquise, les galeristes ont consacré le succès des œuvres de Street art en l’exposant. Ils ont aussi contribué à l’explosion de jeunes talents de la rue qui sont aujourd’hui suivis et reconnus, comme Kashink, Teurk, Fenx, L’Outsider, Swiz, Natalia Rak, Eduardo Kobra ou encore Gaia, par exemple.

L’impact visuel du Street art est la clé du succès :


Les artistes urbains alternent le travail en extérieur et en atelier, où ils expriment leur talent artistique sur des toiles. Ils utilisent plusieurs techniques originales, comme le pochoir, les collages, la mosaïque, l’aérosol, les stickers, l’affichage ou les installations précaires. Aujourd’hui, certains artistes de rue collaborent avec les secteurs du luxe, de la mode et de la communication. Le Street art sert de support publicitaire, car il a un impact visuel frappant et efficace. Les célèbres marques Perrier, Renault et Axe ont réalisé des campagnes publicitaires en reprenant tous les codes du Street art. Monoprix a collaboré avec les artistes urbains Pro176, Nasty et Tanc pour lancer une campagne intitulée : «Street Art pour Monoprix. ». Toutes ces marques ont souhaité rajeunir leur image et s’approprier les codes de la rue.


Pour conclure, l’art urbain a connu un vif engouement ces dix dernières années. Le Street art est devenu un enjeu culturel majeur pour communiquer par l’image et inspirer tous les grands créateurs. Le Street art représente désormais une ressource inépuisable et un lien fort entre l’art urbain et les marques de luxe, comme Louis Vuitton ou Hermès, par exemple. Sa valeur commerciale est en constante augmentation et cette tendance n’est pas prête de s’épuiser ! Vous pouvez tout à fait trouver un bon tableau de Street art en consultant la galerie WE NEED ART en ligne. Sur notre site, ce sont les artistes urbains qui fixent le prix de leurs toiles. Le but affiché est de pratiquer des prix accessibles pour tous les collectionneurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *